abeille-crop

Première visite chez nos abeilles

Souvenez-vous, il y a presque un an, Madison Communication a adopté une ruche dans le rucher de Champoivre à Héric (44). Notre rôle de marraine nous tenant à cœur, nous sommes allées visiter ces 12000 abeilles début septembre, où nous avons rencontré Jérôme Courtin, apiculteur.

Lors de cette visite, nous avons non seulement découvert notre ruche, mais nous avons également participé à l’extraction du miel ! Comment procède-t-on ? Petite explication illustrée :

Extraction miel

Tout d’abord, on retire la première couche de cire que les abeilles ont mis sur le miel. Celle-ci tombe dans un bac à désoperculation, tandis que le miel présent dans cette cire va s’écouler pour être récupéré par la suite. Les cadres sont ensuite positionnés dans l’extracteur, où la force centrifuge va faire le reste.

Le miel va ensuite décanter dans un seau à maturer pendant une quinzaine de jours, durant lesquels les micros particules de cire vont remonter à la surface.

Petite précision de Jérôme Courtin : « j’ai installé le seau dehors juste après, et une heure plus tard voici le travail. Les abeilles des alentours se sont précipitées dedans et ont récupéré le peu de miel qui restait. »

abeilles-bac

Eh bien, ces petites abeilles ne gaspillent rien !

Nous allons donc avoir une première récolte à la fin du mois, avec un miel naturel, peu sucré mais très parfumé.

ruches

Jérôme Courtin nous a par la suite expliqué qu’il avait déplacé notre ruche sur un champ de sarrasin, afin de les mettre à proximité d’une bonne source de pollen et de nectar dans l’optique de faire le plus de provisions possibles pour l’hiver. On peut ainsi espérer du bon miel de sarrasin à la fin du mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *