Honeybee harvesting pollen from blooming flowers

Dans la peau d’une reine #AbeilleStory

Après avoir été dans la peau d’une abeille, vous voici dans la peau d’une reine, vivez avec nous le rythme de sa trépidante vie.

Il faut tout d’abord savoir que la reine des abeilles vit plus longtemps que les butineuses. En effet, sa durée de vie s’étend entre 3 et 5 ans -au-delà on pourra la prendre pour une « superrr-abeille » tandis que celle des ouvrières se limitent à 5 semaines suivant la saison.

Mais comment passer de simple larve au statut de royauté ?

Si pour X ou Y raison la ruche se retrouve sans reine, elle ne sera pas viable, c’est la seule qui peut pondre des œufs. Pour assurer la survie de cette grande famille, il faut absolument en élire une ! Pour cela tout un processus bien pensé va se mettre naturellement en place, -pour voir les étapes de sélection d’une reine se rendre ici -.
Quand la reine a fini de faire son show sur le ring (rappelons qu’il y a un combat mortel entre toutes ces larves pour qu’une seule en sorte vainqueur), elle doit se préparer pour son vol nuptial.
Et là… TOUS, oui tous les mâles sont au garde-à-vous prêts à lui sauter dessus, sans scrupules. À noter, que le seul destin des mâles c’est de s’accoupler avec Madame sa majesté. Ils attendent tous ça depuis leur naissance, vous imaginez bien dans quel état ils sont, trépignants d’impatience.
Pendant toute la nuit et la seule nuit d’ailleurs, se lance alors dans le ciel une course poursuite, avec la reine en tête et le troupeau de mâles derrière. Et seul, les dix premiers vont avoir le privilège de la féconder ! Alors on bombe le torse et on remue son dard messieurs !

Un petit résumé pour la route : une larve mène un combat à mort pour passer une seule nuit entre les dards masculins (qui auront été les plus rapides) et résultat des courses ? Une descendance qui alliera donc rapidité et robustesse. De quoi faire des jaloux.

Pour finir en beauté, une question doit vous tarauder : mais que va-t-elle faire tout le reste sa vie ? la réponse est des plus simple… Elle ne fera… -le suspense est à son comble- « que pondre » … Ou plus simplement être mère au foyer comme on le dit si bien dans notre jargon.

 

Voilà, vous savez ce que c’est dorénavant d’être dans la peau d’une reine des abeilles et vous pouvez remarquer que c’est une vie assez… surprenante.
Cette histoire vous est contée par Madison Communication, agence conversationnelle, marraine d’une ruche, qui a pris l’initiative de contribuer au bon développement de leur mode de vie via une collaboration avec le rucher du Champoivre.
Mais attendez… Vous n’allez tout de même pas vous envoler sans jeter un coup d’œil sur notre précédent article « Dans la peau d’une abeille » ? faites-nous confiance ça en vaut le détour !

Reine des abeilles
Reine des abeilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *